Naturopathie, la voie naturelle vers le bien-être


Les piliers pour renforcer notre force vitale, notre puissance intérieure, sont l’hygiène corporelle, l'alimentation, l’équilibre psycho-émotionnel et l’activité physique.
Naturopathie, la voie naturelle vers le bien-être

La naturopathie est classée troisième « médecine traditionnelle » par l’OMS après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques. L’Organisation Mondiale de la Santé la définit comme « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ». La naturopathie est tout simplement l’art de rester en bonne santé grâce à des techniques naturelles.

En février 2013, le Directeur général de l’OMS, le Dr Margaret Chan, a affirmé que « les médecines traditionnelles dont la qualité, la sécurité et l’efficacité sont avérées, participent à la réalisation de l’objectif de donner à tous un accès aux soins. Pour plusieurs millions de personnes, les médicaments à base de plantes, les traitements traditionnels et les praticiens traditionnels constituent la principale voire l’unique source de soins de santé. Ces soins sont proches des gens et faciles d’accès et financièrement abordables. Ils sont également culturellement acceptables et un grand nombre de personnes leur font confiance. Le caractère financièrement abordable de la plupart des médicaments traditionnels les rend d’autant plus attrayants à l’heure où les frais de santé explosent et où l’austérité est quasiment universelle. La médecine traditionnelle apparaît également comme un moyen de faire face à l’inexorable montée de maladies chroniques non transmissibles. »


La naturopathie s’appuie sur des méthodes naturelles et biologiques pour renforcer notre énergie vitale, notre capacité d’auto-guérison. Nous partons du principe que par défaut, le corps est en bonne santé, notre organisme regorge de mécanismes d’autorégulation qui tendent vers un maintien en bonne santé. À nous de préserver au maximum ce capital santé en lui apportant ce dont il a besoin, en restant à l’écoute de nos ressentis personnels, seuls juges.


En complément de la médecine allopathique qui traite les symptômes, la naturopathie, elle, recherche « la cause de la cause de la cause » de ce symptôme. Une fois la source détectée les différents problèmes de santé ont moins de « prises » pour se maintenir ou se développer.

La naturopathie intervient en prévention, elle (ré) active la force vitale. Si celle-ci est totalement épuisée, les thérapies naturelles utilisées n’auront pas d’impact. La médecine allopathique sera alors recommandée.


Les piliers pour renforcer notre force vitale, notre puissance intérieure, sont l'hygiène, l’alimentation, l’équilibre psycho-émotionnel et l’activité physique. D’autres techniques peuvent également être utilisées selon les besoins du consultant et les formations du praticien ou conseiller : l’hydrologie, la chirologie (massages), la réflexologie, la pneumologie, la phytologie (plantes), etc.


Pour finir cette présentation de la naturopathie accessible à tous, je vous rappelle ses 5 concepts :


HUMORISME : pour être en plein santé, nos humeurs (sang, liquide interstitiel et lymphe) doivent être sains, purifier de leurs toxines.

CAUSALISME : on recherchera la source des problèmes pour mieux les combattre.

HOLISME : tous les aspects de la vie d’un individu sont considérés : le physique, le mental, l’émotionnel, l’environnement, etc. Tout ce qui peut avoir une influence sur le bien-être.

VITALISME : force vitale garante de notre capacité d’auto-guérison.

HYGIENISME : utiliser tout ce que la nature a à nous offrir pour prendre soin de notre hygiène de vie, alimentaire et corporelle.


Des concepts toujours à l’esprit du praticien/conseiller, tout comme les principes d’Hippocrate : ne pas nuire, la nature est guérisseuse, traiter la cause, purifier l’organisme et enseigner.

Comme le prônait ce « père de la médecine », à chacun de nous de trouver notre « médecin intérieur ».

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout